© 2019 - Société d'Histoire de Lyon

  • Wix Facebook page
  • Wix Twitter page

RIVE GAUCHE

Descriptif

La Société d’Études et d’Histoire de Lyon Rive Gauche

La Société d’histoire de Lyon, précédemment Société historique, archéologique et littéraire de Lyon, a absorbé en 2013 la Société d’études et d’histoire de Lyon Rive Gauche, fondée en 1921. La mémoire de cette association mérite d’être entretenue car elle fut très active, notamment sous la forme de 202 bulletins parus entre 1962 et 2012. 

 

On trouvera ici :

 

  • un récit d’Henri Hours, qui en fut l’animateur de 1953 à 2013 mais dont la modestie omet son propre rôle
     

  • un texte de Marc Rochet, qui a longtemps secondé Henri Hours, sur l’action de ce dernier
     

  • la table de tous les articles parus dans le bulletin de la Société Rive gauche
     

  • les numéros scannés à ce jour du bulletin au format PDF, la numérisation des autres étant en cours

Souvenirs sur Rive Gauche

par Henri Hours :

Conçue en 1920 par Albert Montfouilloux, conseiller juridique, pour étudier "l'histoire de Lyon, principalement sa partie située sur la rive gauche du Rhône", fondée en 1921, la Société d'Etudes et d'Histoire du Lyon - Rive Gauche fut officiellement déclarée en 1922 ... > Accès au récit complet

 

 

Henri Hours et Rive Gauche

par Marc Rochet :

Henri Hours, auteur de ces Souvenirs sur Rive Gauche, article paru dans le dernier numéro de la revue du même nom (n° 202) a oublié de parler de lui, humble discrétion toute lyonnaise oblige !

Cependant il faut rappeler qu'il accompagna "la Société d'étude d' Histoire de Lyon et Rive gauche" depuis l'année de sa Renaissance, en 1953, et jusqu'en 2013, année de la cession de son "patrimoine" à la Société d' Histoire de Lyon, si bien que le nom et la personnalité d'Henry Hours sont maintenant indissociables de l'histoire de Rive Gauche.

Dès le premier numéro de la Revue, paru en mai 1962, Henry Hours signait un article sur l'Ecole vétérinaire de la Guillotière. Ce n'était là que le début d'une grande production d'articles sur divers sujets, notamment sur la vie religieuse, où l'archiviste de la ville livrait, comme autant de perles, des éléments de sa connaissance inépuisable de l'histoire de Lyon, avec la rigueur que nous lui connaissons.

Henri Hours devint vice-président de Rive Gauche dès 1965, puis président en 1972 jusqu'à la dissolution de la société en 2013. Malgré quelques problèmes de santé dus à l'âge, il a eu le courage de conduire Rive Gauche jusqu'à son terme et son dernier travail y fut l'établissement de la "Table des articles publiés de juin 1962 à novembre 2012".

En 2013, les archives de Rive Gauche ont été déposées aux Archives Municipale de Lyon et l'ensemble des numéros de la revue peut y être consulté. C'est là un trésor inestimable !

M. R.

 

 

.